Comment poncer un mur facilement ?

Les professionnels le savent bien : le ponçage est une étape incontournable à tous les travaux de peinture. Seulement, quelques connaissances en bricolage ne suffisent pas toujours, car à chaque type de surface correspond une technique de ponçage particulière. De plus, il est indispensable de disposer des outils et des fournitures qui correspondent à l’ouvrage pour réaliser un ponçage régulier et sans fioriture.

Le ponçage des murs, une étape indispensable pour la peinture ?

Le ponçage des murs répond, en fait, à de nombreuses contraintes sur l’état du support à peindre. Déjà, même dans le cas d’une plaque de plâtre neuve, il peut être indispensable de poncer entièrement le mur avant d’appliquer une quelconque peinture. En effet, c’est cette étape préalable qui va assurer l’accroche de la peinture sur une matière donnée. De plus, le ponçage est également sollicité après des travaux de réparation. Même si vous n’avez fait que reboucher une fissure ou un trou dans votre cloison, il vous faudra bien poncer la surface touchée afin d’enlever le surplus de matériau et d’aplanir la surface avant de repeindre.

Ponçage manuel ou à l’aide d’une machine ?

Bien évidemment, tout dépend de la superficie de la matière à poncer. Pour les petites surfaces, le choix est évident : un simple coup de papier suffira, même si vous devriez utiliser une cale à poncer pour éviter les blessures. En revanche, pour les grandes surfaces, l’utilisation d’une machine ponceuse s’impose. Et c’est là que votre démarche se complique car vous devrez toujours choisir la machine qui répond exactement à vos besoins : surface à poncer, type de la matière…

Quel outillage pour poncer un mur ?

Avant de foncer dans de grands travaux de ponçage, encore faut-il s’assurer que l’on dispose de tous les équipements et fournitures indispensables. Le ponçage est une étape beaucoup plus salissante que la peinture elle-même, et mieux vaut toujours prendre ses précautions. Que le travail soit fait manuellement ou à l’aide d’une machine, il faut prendre le temps de protéger les meubles et autres surfaces qui se trouvent dans la pièce en travaux. Pour éviter de respirer les poussières issues des matières poncées, pensez également à vous équiper d’un masque, d’une paire de lunettes et de gants de protection. Il faut savoir que certains fabricants de machines ponceuses proposent un kit prêt à l’emploi : consultez ce test pour découvrir par exemple la ponceuse girafe Einhell TC-DW 225.

Et en ce qui concerne la machine elle-même, le type de ponceuse varie selon la surface à poncer :

  • la ponceuse à bandes permet de traiter préalablement le support avant le ponçage proprement dit ;
  • la ponceuse vibrante est à privilégier pour le ponçage des angles ;
  • la ponceuse orbitale convient à tous les supports, sauf pour les surfaces qui comportent des angles ;
  • la ponceuse avec aspirateur offre plus de protection contre les poussières ;
  • la ponceuse sans fil est plus simple d’utilisation pour les travaux d’extérieur ;
  • ou encore la ponceuse girafe (ou ponceuse à bras télescopique), qui permet de travailler le plafonnage sans avoir besoin de cale à poncer.

Avez-vous aimé lire ce post ?

Moyenne / 5. Nombre de votes

Jérémy Marquay

Jérémy Marquay

Dans le métier de l'artisanat depuis des années j'ai décidé via mon expérience de vous faire profiter de mes connaissances et de vous proposer un service de devis en ligne en collaboration avec des milliers de professionnels dans toute la France !

More Posts

Auteur de l’article : Jérémy Marquay

Jérémy Marquay
Dans le métier de l'artisanat depuis des années j'ai décidé via mon expérience de vous faire profiter de mes connaissances et de vous proposer un service de devis en ligne en collaboration avec des milliers de professionnels dans toute la France !